Lille / Roubaix – Bonnes adresses

Lille

Il y a quelques semaines je suis allée a Lille, et même si ce n’était que pour quelques jours entre copains, j’ai quand même quelques lieux et choses à faire à vous recommander.

  • Se promener dans le vieux Lille

Un classique, dont nous n’avons pas assez eu le temps de profiter, mais se promener le nez en l’air est une des meilleures activités quand on visite un endroit…

  • Se promener à la Citadelle

Dans le parc et au bord de l’eau, quoi de plus agréable des les premiers rayons de soleil?
Il y a également un zoo, mais je ne l’ai pas visité.

À la fin de votre balade à la Citadelle, faites comme nous et arrêtez vous boire une bière. La terrasse est pleine des l’apparition des beaux jours, mais ici, l’accueil chaleureux des lillois n’est pas une légende.

 

Roubaix

Bien-sur nous ne nous sommes pas cantonnés à Lille et nous avons fait un petit détour par Roubaix.

La Piscine est le musée à voir si vous passez par la.
Ses collections sont éclectiques, des poteries aux vêtements, en passant par Picasso, et bien d’autres, vous trouverez forcement votre bonheur! Et peut être autant voir plus que les collections, c’est l’architecture du lieu qu’il faut voir. Comme son nom l’indique, c’est une ancienne piscine municipale art déco des années 20/30 qui à été transformée en musée. Mais la piscine est toujours là. Le bassin est au centre, bien que réduit, des anciennes cabines et douches sont toujours existantes, pour le plus grand plaisir de notre curiosité, et même en se perdant un peu au fin fond du musée, on peut toujours voir les anciens bains publics, de vraies baignoires.

La Villa Cavroix est une villa de l’architecte Mallet-Steven, de la même époque que la Piscine. Ce sont les époux Cavroix qui commandèrent la villa avant gardiste pour leur famille. Mallet-Steven est poussé par le projet de faire une œuvre totale. Pour cela il dessine tout, de la façade au tout petit élément de mobilier. La villa finie par être venue à un promoteur immobilier et laissé à l’abandon et aux pillards malgré son classement aux monuments historiques. L’état la rachètera finalement et s’attellera à sa rénovation, et à la reconstitution de son mobilier d’origine, à partir de photographies de l’époque. La villa reste cependant parfois u peu vide, tous les éléments de mobilier n’ayant pas été encore retrouvés ou acquis pour reconstituer l’intégralité des pièces.

Laisser un commentaire